H2O Antarctica Microwave Stratospheric and Tropospheric Radiometers
Projets soutenus ↦ H2O Antarctica Microwave Stratospheric and Tropospheric Radiometers

H2O Antarctica Microwave Stratospheric and Tropospheric Radiometers

HAMSTRAD est un radiomètre micro-onde qui mesure les profils de vapeur d’eau et de température troposphérique ainsi que l’eau liquide intégrée au-dessus du Dôme C. Mesurant à la fois à 60 GHz (raie de la molécule d’oxygène (O2) pour en déduire la température) et à 183 GHz (raie de vapeur d’eau), ce radiomètre unique et à la pointe de la technologie a été installé sur le site pour la première fois en janvier 2009. Les mesures du radiomètre HAMSTRAD permettent d’estimer les profils verticaux de la vapeur d’eau et de la température depuis le sol jusqu’à 10 km d’altitude avec des résolutions verticales de 30 à 50 m dans la couche limite atmosphérique (CLA), 100 m dans la basse troposphère libre et 500 m dans la haute troposphère-basse stratosphère. La résolution temporelle de l’instrument (1-7 minutes) combinée aux observations réalisées par d’autres instruments sur le site (LIDAR, radiosondes, radiations de surface) permet de détecter et d’analyser des processus atmosphériques tels que l’évolution diurne de la CLA et la présence de nuages et de poussière de diamant ainsi que de nuages d’eau surfondue (SLWC en anglais).
Nous souhaitons saisir l’opportunité d’utiliser HAMSTRAD afin de : 1) de fournir des observations originales de température, de vapeur d’eau et d’eau liquide intégrée dans la troposphère à la communauté scientifique (les données sont librement accessibles sur http://www.umr-cnrm.fr/spip.php?article961), et 2) de poursuivre nos analyses scientifiques sur les SLWCs, les tendances et l’impact radiatif des nuages sur le climat antarctique en combinant les observations d’HAMSTRAD avec les mesures effectuées au Dôme C (grâce à des collaborations franco-italiennes) et les sorties de modèles (ARPEGE, ARPEGE-Climat, ERA5).