Les vents d’ouest et le puits de CO2 de l’océan Austral
Programmes soutenus ↦ Les vents d’ouest et le puits de CO2 de l’océan...

Les vents d’ouest et le puits de CO2 de l’océan Austral

La capacité de l’océan Austral à absorber le CO2 anthropique a récemment été limitée par une augmentation observée des vents d’ouest de l’hémisphère sud (VOHS). Cette augmentation provoque des mélanges turbulents faisant remonter à la surface les eaux saturées en CO2 des océans profonds, provoquant un dégazage net. La rétroaction climatique proposée entre les vents et le CO2 signifie que l’océan ne peut plus fonctionner comme un puits net de CO2, augmentant ainsi la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère et accélérant le réchauffement climatique. Il est donc crucial pour les sciences du climat de mieux comprendre et de reconstituer les changements (naturels ou forcés) de force et de position des VOHS et d’évaluer ces changements ont modulé le puits de CO2 dans le passé.

Conscients de l’urgence de ce problème, F. de Vleeschouwer et ECOLAB ont lancé une série de projets portant sur l’histoire des VOHS autour de l’océan Austral à partir des changements dans les dépôts de poussières atmosphériques enregistrés dans la tourbe et les sédiments lacustres. Jusqu’à présent, ces enregistrements proviennent de la marge nord des VOHS