Crozet Laetitia KERNALEGUEN 2011
Institut polaire ↦ Missions

Missions

La mise en œuvre de projets scientifiques

L’Institut polaire français a pour mission la mise en œuvre de projets scientifiques, dans des milieux dont les spécificités (climat, isolement etc.) rendent nécessaires des compétences et technologies adaptées.

L’Institut sélectionne des projets scientifiques : les chercheurs sont invités à déposer des projets qui sont évalués sur des critères d’intérêt scientifique, de calendrier, de coûts par le CPST et de faisabilité par les équipes de l’Institut. Le conseil d’administration valide ensuite la liste des projets sélectionnées suivant les notes données par le CPST.

L’Institut finance ces projets : une enveloppe est allouée aux porteurs de projets pour couvrir certains frais (achats d’instruments scientifiques etc…)

L’Institut recrute du personnel pour renforcer l’équipe d’un projet durant tout ou une partie d’une campagne d’été et assurer le travail nécessaire au maintien d’expérimentations scientifiques durant l’hiver. Le personnel recruté peut être affecté à plusieurs projet soutenus.

L’Institut organise le transport des équipes de scientifiques depuis leur laboratoire de rattachement jusqu’au lieu de réalisation de leur projet et inversement, les habille, les loge, les nourrit.

L’Institut organise le transport et parfois achète le matériel scientifique nécessaire à la conduite des projets sur le terrain.

L’Institut adapte les instruments scientifiques aux conditions environnementales du terrain du projet et assure leur entretien.

L’Institut planifie les opérations scientifiques et les opérations de logistique scientifique (déplacement d’un instrument, déneigement d’un shelter…).

L’Institut organise des expéditions scientifiques hors des stations (25 km de Concordia, raids scientifiques, mission à Port-Martin et Commonwealth Bay …)

L’Institut participe à rendre visible ces projets de recherche.

L’Institut gère une très grande infrastructure de recherche, la station Concordia.

La gestion des moyens logistiques nécessaires à la mise en œuvre des projets

Pour assurer la mise en œuvre de projets scientifiques, l’Institut s’appuie sur des moyens, infrastructures et ressources humaines.

L’Institut gère son budget, et recherche des sources de financement.

L’Institut recrute du personnel pour assurer les fonctions de son siège, et celles de ses stations scientifiques.

L’Institut assure la sécurité de son personnel, au siège, comme sur le terrain, et celle des scientifiques en instaurant des règles et en organisation des formations.

L’Institut assure également la protection des lieux où il exerce ses activités en instaurant des règles.

L’Institut gère des stations de recherche scientifiques : il les construit, les entretient, assure l’achat et le transport du matériel, des vivres.

L’Institut développe des outils logistiques et technologiques.

L’Institut constitue des partenariats avec des acteurs des mondes industriels, scientifiques, technologiques et culturels, locaux, nationaux et internationaux.

La concertation scientifique internationale

L’Institut participe à la représentation de la France dans la concertation internationale portant sur les milieux polaires et assure le rayonnement de la recherche polaire française.

L’Institut collabore avec ses homologues étrangers.

L’Institut noue des partenariats internationaux.

L’Institut participe à des réunions internationales de stratégie de la recherche polaire (International arctic science committee, Forum of Arctic research operators, EU-Polarnet, NySMAC, CEP, COMNAP, SCAR, EPB)

L’Institut participe à la concertation sur le traité sur l’Antarctique et le protocole de Madrid.