Reproductive strategies in a genetically monogamous Arctic seabird
Projets soutenus ↦ Reproductive strategies in a genetically monogamous Arctic seabird

Reproductive strategies in a genetically monogamous Arctic seabird

Contrairement à la majorité des autres oiseaux, la plupart des oiseaux marins sont génétiquement monogames. Ils forment des couples stables et fidèles, et se partagent les soins parentaux. Chez ces espèces, le choix du partenaire est donc souvent considéré comme une stratégie de reproduction cruciale permettant aux individus de maximiser leur succès reproducteur. Néanmoins, celui-ci peut être contraint, et comme chez les espèces polygames, d’autres stratégies pourraient avoir évoluer afin de limiter les coûts associés à un mauvais appariement. Une des forces majeures agissant sur l’évolution de telles stratégies est le complexe majeur d’histocompatibilité (CMH), un groupe de gènes polymorphe important pour l’immunité chez les vertébrés. Dans ce projet, nous explorerons donc les stratégies de reproduction post-appariement liées au CMH, chez un oiseau marin arctique génétiquement monogame, la mouette tridactyle (Rissa tridactyla).

Les objectifs du projet seront de déterminer 1) les effets des caractéristiques CMH des individus sur leur valeur sélective, 2) les stratégies de reproduction permettant de limiter les effets négatifs d’un appariement avec un partenaire ayant un mauvais CMH, et 3) les traits phénotypiques permettant aux oiseaux de déterminer le CMH des partenaires. Nous étudierons une population de mouettes tridactyles nichant en Alaska sur une ancienne tour de radar réaménagée pour l’observation et le suivi de cette espèce.