Déglaciation Holocène en Terre Adélie à partir de datations cosmogéniques 10Be
Programmes soutenus ↦ Déglaciation Holocène en Terre Adélie à partir de datations cosmogéniques...

Déglaciation Holocène en Terre Adélie à partir de datations cosmogéniques 10Be

La question de la hausse actuelle du niveau des mer liée à la dynamique de la calotte Antarctique est cruciale. Dans ce contexte les enregistrements paléo et les observations à long terme sont des ressources sous utilisées pour améliorer les projections climatiques de l’Antarctique pour la fin du siècle.
Cependant, nos connaissances sur l’évolution des fluctuations glaciaires en Antarctique restent limitées. Une synthèse des datations par exposition aux rayons cosmiques (CRE) appliquée en Antarctique à partir de la base de données ICE-G révèle plusieurs problèmes de répartition spatiale et temporelle. Sur la base de ce résumé il est encore difficile de documenter l’évolution des glaciers à l’échelle millénaire au cours de l’Holocène.

Dans ce projet innovant, nous proposons d’explorer deux questions majeures. Tout d’abord, nous documenterons l’évolution des glaciers à l’échelle millénaire en Terre Adélie et explorerons l’influence possible des changements des températures océaniques et atmosphériques sur la base de simulations climatiques transitoires déjà disponibles. Cette analyse s’appuiera sur environ 50 datations cosmogéniques (10Be) réalisées sur des nunatales et des restes de moraines prêt de DDU. L’établissement de cette chronologie doit être acquis au début du projet. Des échantillons seront préparés au laboratoire Cerege et les mesures seront effectuées à ASTER, (AMS, Cerege, Aix en Provence). Ensuite cette chronologie en Terre Adélie sera comparée à un examen complet des chronologies Holocène en Antarctique réalisé au cours de ce projet afin de souligner les différences ou synchronies possible entre la Terre Adélie et d’autres secteur de l’Antarctique de l’Est et les autres régions d’Antarctique.

La durée demandée de ce projet est de 4 ans et repose sur des collaborations établies depuis plusieurs années. Il sera dirigé par V. Jomelli DR2 Cerege assisté par R. Braucher CRCN Cerege et de Y. Rolland (Edytem) qui seront en charge de la préparation des échantillons. Des collaborations externes seront réalisées avec l’IGE pour les aspects glaciologiques et avec EPOC et l’Université de Sydney (CCRC) pour les aspects de modélisation climatique, collaborations qui sont effectives depuis de nombreuses années.