Ecologie comportementale des oiseaux subantarctiques
Programmes soutenus ↦ Ecologie comportementale des oiseaux subantarctiques

Ecologie comportementale des oiseaux subantarctiques

Le comportement est la base de toutes les activités des animaux et est continuellement modifié par les indices et les signaux provenant de leur environnement. Les individus sont programmés pour survivre, s’accoupler et optimiser leur valeur adaptative. Pour accomplir ces tâches, ils interagissent avec des congénères, d’autres organismes et des éléments de leur environnement. Notre projet, qui intègre comportement animal, écologie sensorielle et cognition, vise à étudier les indices et les signaux qui influencent le comportement des oiseaux de mer. Il se concentre essentiellement sur deux volets principaux : le choix du partenaire chez les oiseaux de mer et les capacités cognitives chez les oiseaux charognards/prédateurs. Nous voulons étudier les mécanismes complexes de choix du partenaire chez les pétrels et les manchots, les canaux de communication utilisés et les informations échangées pour effectuer ce choix. Nous ne négligerons aucun canal sensoriel en considérant la communication vocale, chimique et visuelle. En outre, nous cherchons à comprendre les mécanismes de la coordination des partenaires et ses conséquences sur la valeur adaptative chez les pétrels, ainsi que son rôle en tant que moteur de leur fidélité à vie. Cette dernière est à l’origine du processus comportemental complexe de choix du partenaire observé. Enfin, nous voulons comprendre les capacités cognitives des skuas et des chionis qui exploitent les colonies de pétrels et de manchots. Notre objectif est de réunir des données empiriques sur les skuas en matière de cognition sociale (par exemple, les skuas peuvent-ils apprendre de leurs congénères?) et d’explorer la fonction de signalisation du comportement de décoration des nids chez les chionis. Notre projet de science fondamentale contribuera à la connaissance générale des mécanismes qui régissent le comportement/la survie/la reproduction des espèces étudiées. Une bonne connaissance de l’écologie, du comportement et des interactions des espèces que nous voulons protéger est un pré-requis à une gestion correcte visant à diminuer la perte de biodiversité et à prévoir leur adaptation à un environnement changeant.