Interactions hôte-parasite et démographie en contexte spatialisé : dispersion et interactions locales chez les oiseaux marins arctiques
Programmes soutenus ↦ Interactions hôte-parasite et démographie en contexte spatialisé : dispersion et...

Interactions hôte-parasite et démographie en contexte spatialisé : dispersion et interactions locales chez les oiseaux marins arctiques

Le but du projet est de travailler à une meilleure compréhension de la réponse des populations animales à la variabilité de leur environnement. Le modèle d’étude est un système d’interactions hôte-parasite à trois niveaux, impliquant les oiseaux de mer de l’Arctique comme hôtes et la tique Ixodes uriae, vectrice de la bactérie Borrelia burgdorferi sensu lato, agent de la maladie de Lyme et d’arbovirus. Il s’agit d’étudier l’importance de la variation phénotypique des réponses des hôtes (immunoécologie et comportement) et des processus de coévolution entre la tique vectrice et ses hôtes dans l’écologie et l’évolution de telles interactions. Les données à long terme récoltées dans un contexte spatialisé et les connaissances acquises nous permettrons d’aborder deux questions qui se posent tout particulièrement dans des zones de l’Arctique qui rencontrent des conditions rapidement changeantes : (1) comment suivre et comprendre les réponses des populations à des changements ayant lieu à différentes échelles spatiales, et (2) dans quelle mesure l’étude de la circulation d’agents infectieux est pertinente dans de tels contextes.