Les changements de surface dans l’Océan Austral révélés par les isotopes : évolution de la salinité estivale
Programmes soutenus ↦ Les changements de surface dans l’Océan Austral révélés par les...

Les changements de surface dans l'Océan Austral révélés par les isotopes : évolution de la salinité estivale

Les rotations du navire Astrolabe qui ravitaille la base Antarctique Française Dumont d’Urville quatre fois par an, offrent une opportunité́ scientifique unique pour l’étude à long terme des changements de propriété de l’océan. Dans le cadre du programme SURVOSTRAL dirigé par Rosemary Morrow (LEGOS, Toulouse), d’ores et déjà̀, les mesures de salinité́ faites à bord de ce navire sur les vingt-cinq dernière années ont mis en lumière des variabilités de salinité́ importantes proche du continent. Mais il s’avère aujourd’hui impossible d’interpréter quantitativement ces variations de salinité́ en terme de modification des précipitations, du cycle de glace de mer, de variations de la circulation océanique, ou bien encore de fonte de la calotte polaire ajoutant de l’eau douce à la surface de l’océan. Dans ce projet nous proposons de mesurer en continue, conjointement aux mesures de SURVOSTRAL les isotopes stables de l’eau à la surface de l’océan, le long du trajet du navire Astrolabe. Nous avons réalisé l’année dernière en février 2020 une étude de faisabilité très convaincante à bord de la rotation R3. Nous souhaitons, dans le cadre de ce projet initier une première rotation avec un système maintenant stable et opérationnel. Comme pour l’étude de faisabilité de février 2020, il s’agira d’installer un spectromètre laser couplé à un CWS. Le LOCEAN fournira l’instrument, et apportera l’expertise technique pour l’installation, la récolte des mesures, et l’analyse scientifique des mesures. L’enjeu majeur du projet est de documenter le cycle de l’eau douce de l’océan Austral et ses changements, en s’appuyant sur l’effort observationnel de température et salinité́ mis en place au cours des dernières décennies.