SURVeillance de l’Océan auSTRAL
Projets soutenus ↦ SURVeillance de l’Océan auSTRAL

SURVeillance de l’Océan auSTRAL

L’objectif principal du projet SURVOSTRAL est de SURVeiller différents paramètres physiques dans l’Océan AuSTRAL avec les mesures hydrologiques à long terme. SURVOSTRAL a débuté en 1992-1993, et mesure depuis régulièrement sur une ligne répétée (6-10 fois par an) entre la Tasmanie et l’Antarctique, le contenu thermique de l’océan dans les premiers 800 m et la salinité de surface. Ces mesures forment la plus longue série temporelle des variations saisonnières et interannuelles de ces paramètres dans l’océan Austral, elles constituent donc une valeur incontournable pour quantifier les changements océaniques dans cette région clé pour le climat.

Les objectifs généraux sont les suivants :
– Un suivi de la variabilité saisonnière, interannuelle et décennale du contenu thermique de l’Océan Austral et sa réponse aux changements de flux de chaleur atmosphérique.
– Etude de la salinité de surface, et sa relation avec le bilan de l’eau douce dans l’océan austral.
Etude du transport et de la structure du Courant Circumpolaire Antarctique (CCA).
– Etude de la variation des différents fronts thermiques et halins.
– Etude du rôle des tourbillons océaniques dans le flux de masse, de chaleur et de sel à travers le CCA.

Le projet SURVOSTRAL utilise les rotations régulières du navire ravitailleur l’Astrolabe entre Hobart et la Terre Adélie.
Ce projet de valorisation de transit est fondé sur des mesures à haute résolution spatiale d’XBT et de thermosalinographe. Participent à ce projet soutenu par l’IPEV : le LEGOS (France), le CSIRO (Australie) et la Scripps Institution of Oceanography (USA). SURVOSTRAL est actuellement intégré à CLIVAR et la valorisation scientifique est financée par le TOSCA (CNES).